Costa Rica (506) 2278-6628 

  • Slide 01
  • Slide 02
  • Slide 03
  • Slide 04
  • Slide 05

Un projet de Tourisme Responsable

Le Celeste Mountain Lodge est fier d’adhérer à une philosophie de développement durable dans le tourisme grâce à ses pratiques à impact environnemental réduit, ainsi qu’à son engagement envers les populations locales.

Nous croyons en la règle des 3 R: Réduire, Réutiliser,Recycler.

  • Utilisation de certains matériaux recyclés ou de récupération pour la construction, décoration et aménagement (pneus recyclés, planches en plastique recyclé, bois, chutes de matériaux de la construction..)
  • Utilisation de matériaux éco (telle la fibre de noix de coco), simples et disponibles localement
  • Bois de plantation uniquement (teck) ou de récupération.
  • Edifice sur plots, 2 étages; mouvements et occupation des sols minimes.
  • Panneaux solaires pour l’eau chaude.
  • 3 Bio-dépurateurs pour les eaux usées.
  • Economies d’électricité et d’eau (automatisation partielle de l’éclairage, manips de flux WC et robinets douches, éducation des employés et suggestions aux clients..)
  • Séchoir à linge bioclimatique.
  • Utilisation exclusive de savons biodégradables.
  • Présentation "alternative" des repas, au lavage de vaisselle réduit.
  • Achat de produits en gros avec réutilisation des emballages.
  • Programme interne de recyclage
  • Implication dans la communauté locale sur le développement d’un tourisme sain et durable.
  • Implication volontaire auprès de l’Association de développement du village ainsi que de la Municipalité d’Upala sur le tourisme.
  • Consultant volontaire auprès de locaux qui participent au développement du tourisme.
  • Role dans l’apport au village de cours de langue française et de formation professionnelle en accord avec la Coopération Française Internationale et l’I.N.A.
  • Favorisation des emplois de locaux (80% pour la construction, 95% opération du Lodge).
  • Achat de plantes et artisanat, travaux de couture, de décoration etc. octroyés a des groupes de femmes locales et à un collège technique.
  • Achats de produit frais de fermiers locaux, favorisant ceux qui produisent bio.